Atelier regards signés

15, janvier 2010  |  Publié : Ateliers  | 

Concept hérité des «Écoutes signées» développées à l’Ircam à l’initiative de Bernard Stiegler, les Regards signés incarnent le point de vue d’un amateur, qu’il soit critique, réalisateur, enseignant ou élève. S’ils sont construits à l’aide du logiciel Lignes de temps, ils peuvent cependant être publiés sous différentes formes (ou «rendus»). Parmi les formes de rendus possibles, Lignes de temps propose dans un premier temps la visualisation de séquences mises «bout à bout», la comparaison de deux extraits vidéo en parallèle, la lecture d’un hypertexte dont les liens déclenchent les séquences évoquées, la visualisation de séquences avec commentaire audio synchronisé…

Les travaux des résidents de l’IRI ont d’ores et déjà révélé de nouvelles possibilités d’exploration de la construction narrative, des parcours thématiques à travers plusieurs films, une mise en lumière des relations entre cinéma, photographie et peinture, voire une analyse génétique de l’œuvre ou la mise en évidence du changement de statut des images selon le contexte historique, culturel, social ou politique de leur production et/ou de leur réception. Le logiciel Lignes de temps constitue un premier élément d’un appareil critique qui ne se limite pas au cinéma, mais qui doit permettre d’aborder toutes les œuvres d’art et de l’esprit – et en particulier, les arts visuels, les arts vivants et la littérature.

En 2006 et 2007, l’IRI avait organisé sur une base mensuelle des ateliers de co-conception d’un nouvel outil pour l’analyse cinématographique baptisé Lignes de temps. Cet atelier a réuni des critiques de cinéma et des réalisateurs (Alain Bergala, Jean-Louis Comolli, Raymond Bellour, Yousef Yshaghpour, Marcos Uzal, Jean-Philippe Tessé) mais aussi des historiens du cinéma (Sylvie Lindeperg), des commissaires d’exposition (Sam Stourdzé). Autour de ces ateliers se sont mis en place des cercles d’amateurs essentiellement dans l’enseignement supérieur du cinéma (Paris 3, FEMIS, Aix en Provence.) et dans l’enseignement en classes primaires, au collège et en lycées (option cinéma). Cette méthode de travail propre à l’IRI a permis le développement rapide du logiciel et la réalisation de premières formes de «regards signés».

A partir de septembre 2009, l’IRI renouvelle cet atelier d’échanges sur les pratiques critiques et éducatives relatives au cinéma et à la conception d’outils numériques.

L’atelier est proposé en priorité aux enseignants, critiques et médiateurs du cinéma. A chaque séance, des pratiques critiques ou pédagogiques sont présentées et des propositions d’outils numériques sont discutées. Ces propositions et discussions serviront notamment à faire évoluer le logiciel d’annotation Lignes de temps, et à concevoir et développer une plateforme collaborative sur laquelle les travaux de l’atelier Regards Signés pourront être édités. L’atelier s’appuiera sur des problématiques et des films proposés par les participants.

L’Atelier se tiendra sur un rythme mensuel, les mardis de 17h à 20h et se déroulera alternativement dans l’Espace Piazza de l’IRI et au Forum des Images. Une journée de rendu public sera proposée en fin d’année scolaire.

Entrée sur inscription  : contact@iri.centrepompidou.fr


  • Jamespot
  • Twitter
  • Facebook
  • Digg
  • Delicious
  • LinkedIn
  • FriendFeed
  • Tumblr
  • Netvibes Share
  • MySpace
  • Share