Les trois ateliers Inattendus

31, décembre 2015  |  Publié : Ateliers  | 

En octobre, en janvier, et en avril 2015, dans le cadre du projet expérimental Penser/Improviser furent organisés par l’IRI trois ateliers de travail autour de l’improvisation, de l’écoute musicale et des technologies qui pourraient les servir.

Ils étaient animés par Bernard Lubat et Fabrice Vieira, de la compagnie Lubat, qui possèdent une longue expérience de la pratique, de la pensée de l’improvisation et de son enseignement.

L’IRI a mis en œuvre ImproteK, un logiciel d’aide à l’improvisation développé par Marc Chemilier et Jérôme Nika en partenariat avec l’EHESS (CAMS) et l’IRCAM, dans le but de proposer aux musiciens et au public un dispositif de discernement et de retour critique. Ce dispositif étant complété par d’autres logiciels, dont Lignes de temps. Il s’agissait d’apprendre à développer un dispositif de répétition pour le musicien et de représentation et ré-écoute pour le public.

La musique improvisée n’est pas écrite, mais elle se développe sur la base de répétitions et de différenciation dans la répétition. Ainsi le jazz a-t-il pu se développer par la répétition et la variation de standards en bénéficiant de l’enregistrement analogique et de la gravure sur disque : c’est par exemple en réécoutant au ralenti les enregistrements de Lester Young que Charlie Parker a développé son jeu. Le jazz et son histoire sont surdéterminés par l’enregistrement et le disque. L’utilisation d’ImproteK consiste dans notre cas à mettre en œuvre les possibilités nouvelles d’enregistrement et d’éditorialisation offertes par les technologies numériques – tant pour ouvrir de nouvelles pratiques de jeu pour les musiciens que pour ouvrir de nouvelles pratiques d’écoute pour les spectateurs.

Des systèmes de balisage des enregistrements on également été tentés. La ré-écoute est un geste fondamental pour le mélomane, et nécessaire pour le développement de rapports critiques à la musique. Des systèmes d’annotation ont été mis en œuvre afin d’apprendre à catégoriser et d’indexer les archives des séances d’atelier, d’une part pour aider à se repérer dans la base de données qui se constituera alors, et d’autre part pour développer un rapport instruit à la musique. Les ateliers comportèrent des séances de ré-écoute collective, d’annotation des enregistrements de séances, et de partage et confrontation des critères d’écoute.

Vous pouvez retrouver les enregistrements des trois sessions d’atelier sur le site Penser / Improviser :

 

Atelier 1 – La Fabrique de Théâtre à La Bouverie (Mons)

 

Atelier 2 – Le Prato de Lille

 

Atelier 3 – La maison de la culture de Tournai

  • Jamespot
  • Twitter
  • Facebook
  • Digg
  • Delicious
  • LinkedIn
  • FriendFeed
  • Tumblr
  • Netvibes Share
  • MySpace
  • Share

Prochains événements

  • Pas d'événement.