15èmes Journées cinématographiques dionysiennes

5, février 2015  |  Publié : Events  | 

Le projet « Histoire, mémoire et bobines féministes » sera présenté lors des 15èmes Journées cinématographiques dionysiennes consacrées cette année aux femmes, dans le cadre  d’une carte blanche donnée à l’Association Carole Roussopoulos, au cinéma L’Ecran de Saint-Denis.

Demain, Jeudi 5 février à 18h15 sera projeté « Debout ! Une histoire du Mouvement de libération des femmes 1970-1980 de Carole Roussopoulos (1999, 90 min).

Dimanche 8 février, à 13h30, sera programmée une série de courts métrages féministes, en présence des réalisatrices :

« Psychoderche » Monique Renault (1972, 1min20)
« À la votre » de Monique Renault (1973, 2min10)
« Swiss Graffiti » de Monique Renault et Jacqueline Veuve (1975, 6 min)
« Malédictines » collectif Vidéa (1975, 14 min) (version restaurée)
« Douze fois impure » de Mona Fillières et Anita Perez (1976-1977, 45 min)
« Espace » d’Éléonor Gilbert (2014, 14 min)
« Glenn the great runner » de Anna Erlandsson (2004, 3min)

La projection sera suivie à 15h30 d’une table-ronde sur le thème « Histoire, mémoire et bobines féministes : combativité et inventivité« .

Cette rencontre sera l’occasion d’évoquer le projet de plate-forme de ressources numériques que nous avons initiée avec de nombreux partenaires (BnF, IRI, CNC, Paris 8, Labex Art-H2H, Archives du féminisme, Association Carole Roussopoulos, Bibliothèque Marguerite Durand…) et fondé sur la (re)documentarisation, l’analyse et la valorisation collective de films féministes que nous avons lancée en 2012.

Table ronde accompagnée de nombreux extraits de films rares.
Avec
: Anne-Marie Faure, réalisatrice, co-fondatrice du collectif féministe « Vidéa » ; Helene Harder, cinéaste, féministe, réalisatrice notamment de Ladies’ Turn (2012) ; Anita Perez, réalisatrice et monteuse ; Monique Renault, cinéaste indépendante, réalisatrice de films d’animation, ayant contribué à l’organisation du premier festival international de films de femmes en France « Musidora » ; Nadja Ringart, sociologue, réalisatrice et féministe, co-responsable du projet « Histoire, mémoire et bobines féministes » ; Ioana Wieder, traductrice, réalisatrice, co-fondatrice du collectif féministe « Les Muses s’amusent » puis du Centre audiovisuel Simone de Beauvoir (sous réserve).
Animée par Hélène Fleckinger, enseignante-chercheuse à l’Université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis

L’entrée est libre pour la table ronde.

Plus d’informations sur la programmation du festival et le tarif des séances de projections :
http://www.lecranstdenis.org/dionysiennes/jcd/

Nous espérons vous y retrouver nombreuses et nombreux,
Hélène Fleckinger
Nadja Ringart


  • Jamespot
  • Twitter
  • Facebook
  • Digg
  • Delicious
  • LinkedIn
  • FriendFeed
  • Tumblr
  • Netvibes Share
  • MySpace
  • Share