Vidéo-Livre

16, octobre 2013  |  Publié : Expérimentations  | 

S’appuyant sur les concepts introduits par Bernard Stiegler, depuis le projet PLAO de la Bnf au début des années 90, l’IRI s’attache à concevoir des techniques de grammatisation, de discrétisation et d’annotation de la pensée permettant une individuation personnelle et collective.

Cette ambition culturelle fondée sur des principes philosophiques passe par le développement d’espaces et de dispositifs critiques numériques et notamment les vidéo-livres, qui transposent largement les outils du livre sur les documents audiovisuels mais y ajoutent trois fonctions clés qui tirent parti des plus récentes recherches en ingénierie des connaissances et design d’information :
- l’autoproduction du document, autrement dit la fonction d’écriture, sur la base de champs sémantiques pré-indexés pour améliorer la navigation par moteur de recherche ;
- l’annotation participative du document avec fonctions de tagging et d’annotation critique ou polémique ;
- enfin la fonction visualisation des contributions, facteur clé dans les processus d’attention, de motivation et de désir de l’amateur/contributeur au centre des pratiques analysées et instrumentées par l’IRI.

En 2008-2009, l’IRI a conduit une vingtaine d’entretiens vidéo sur la question de la modernisation du monde, dans le contexte de globalisation que nous connaissons et dans son rapport ou son absence de rapport avec les concepts occidentaux de modernité, post-modernité, hyper-modernité. Chaque interview a été conduite selon un chapitrage pré-établi avec quatre questions identiques posées à chaque contributeur et qui correspondent à quatre couleurs (brun, jaune, vert clair, vert foncé) que l’on peut visualiser sur la ligne de temps. Les différentes contributions au recueil Modernisation viennent s’agréger les unes en dessous des autres, on peut donc déjà à ce stade pratiquer une lecture verticale par chapitre à travers tous les vidéo-livres.

Les contributions peuvent être typées d’un point de vue critique : en opposition (rouge), en adhésion (vert), en référence (jaune), sous forme de question (bleu). Ces contributions typées sont lisibles en dessous du player mais on peut également visualiser leur répartition en dessous de la ligne de temps consultée ou dans un espace permettant de visualiser et de tisser des relations critiques entre les contributions.

Hérité du concept de formulaire vidéo, une propriété majeure du vidéo-livre est qu’il permet une lecture non-linéaire par moteur de recherche assise sur un dispositif de gestion des métadonnées particulier. Lorsqu’on produit soi-même un vidéo-livre, on s’enregistre en suivant les chapitres, thèmes ou questions proposées dans le recueil. On peut ajouter à chaque chapitre des métadonnées mais par défaut le système applique à la contribution toutes les métadonnées introduites par l’éditeur et par les contributeurs précédents. La pertinence du moteur de recherche qui pointe directement dans la vidéo s’en trouve considérablement accrue sans requérir obligatoirement un travail de documentation de la part du contributeur.

POUR EN SAVOIR PLUS :

  • Jamespot
  • Twitter
  • Facebook
  • Digg
  • Delicious
  • LinkedIn
  • FriendFeed
  • Tumblr
  • Netvibes Share
  • MySpace
  • Share

Prochains événements

  • Pas d'événement.