ENMI 2018

17, octobre 2018  |  Publié : Séminaires, Actualités, Events, Design of New Industrial World  | 

L’INTELLIGENCE DES VILLES
ET LA NOUVELLE RÉVOLUTION URBAINE

18-19 décembre 2018

 

[INSCRIPTION OBLIGATOIRE]

Séminaire organisé les 18 et 19 décembre 2018
dans la Grande Salle du Centre Pompidou
à l’initiative de l’Institut de Recherche et d’Innovation,
du programme Real smart cities du Digital Studies Network
et du projet européen NextLeap (H2020)
et le soutien de la Caisse des Dépôts dans le cadre du projet Territoire Apprenant Contributif.

[Programme]

Aperçu :

Aux défis presque inconcevables que constitue l’Anthropocène pour l’humanité confrontée aux effets désastreux de sa propre toxicité, des villes et des territoires tentent de répondre en se mettant en réseau – des open cities aux « territoires positifs ». Nous vivons, en même temps, une nouvelle « révolution urbaine » et territoriale (avec les « territoires numériques » ) qui pourrait être inurbaine, c’est à dire inhumaine : dénuée d’urbanité – et la ville dénuée d’urbanité devient la jungle.

Face à ce qui constitue un risque que chacun pressent désormais plus ou moins (fusse en pratiquant le déni), les Entretiens du nouveau monde industriel 2018 entendent poser que la « résistance » à ce devenir n’a aucun avenir si elle ne parvient pas à l’invention d’une nouvelle intelligence urbaine s’emparant de ces transformations révolutionnaires, et en partant des territoires apprenants que pourraient et devraient devenir les villes et conurbations engendrés par les derniers développements de ce que Clarisse Herrenschmidt a appelé « l’écriture réticulaire » et Antoinette Rouvroy « la gouvernementalité algorithmique ».

[Lire la présentation complète en français]

* * *

[English version]
Summary:

Burdened with the almost inconceivable scope of challenges for humanity (which must now face the disastrous effects of its own toxicity) brought about by the Anthropocene, cities and territories try to respond by networking – from open cities to « positive territories ». We are living a new urban and territorial revolution that could be inurban (i.e. inhuman: devoid of urbanity). And the city deprived of urbanity becomes the jungle.

Faced with what constitutes a risk that everyone now feels to varying degrees (even by practicing denial), the 2018 New Industrial World Forum (ENMI) intends to pose that the « resistance » to this future has no future if it fails to invent a new urban intelligence seizing and critiquing these revolutionary transformations, which start within the learning territories that could and should become the cities and conurbations engendered by the latest developments of what Clarisse Herrenschmidt called « reticular writing » and what Antoinette Rouvroy called « algorithmic governmentality ».

Translated by Benjamin M. Herm-Morris

 


L’INTELLIGENCE URBAINE
APRÈS DEUX SIÈCLES D’INDUSTRIALISATION


[CONSULTEZ LES VIDÉOS DU COLLOQUE]

ENMI Préparatoire, 2-3 Juillet 2018

– English version below –
Séminaire organisé les 2 et 3 juillet 2018
dans la Salle Triangle du Centre Pompidou
à l’initiative de l’Institut de Recherche et d’Innovation,
du programme Real smart cities du Digital Studies Network,
avec la contribution de l’Université de Nanjing
et le soutien de la Caisse des Dépôts dans le cadre du projet Territoire Apprenant Contributif.

Ce séminaire consacré à l’intelligence urbaine à l’époque de la ville automatique propose de rouvrir les questions qui furent celles de Henri Lefèbvre dans La critique de la vie quotidienne, Le droit à la ville, Vers le cybernanthrope et La production de l’espace et, ce faisant, de revisiter les caractéristiques de l’urbanité industrielle telle qu’elle émerge à l’époque de Karl Marx. Il s’agira de caractériser le capitalisme contemporain porteur du programme de « smartification » généralisée et d’examiner les conditions dans lesquelles la ville hautement connectée pourrait et devrait devenir aussi et avant tout la ville de la désautomatisation, c’est à dire de l’intelligence de l’habitation et de la réinvention des savoirs urbains sous toutes leurs formes.

Pour visualiser le programme complet en français, cliquez ici.

 


 

URBAN INTELLIGENCE
AFTER TWO CENTURIES OF INDUSTRIALIZATION

[VIDEOS RESOURCES FROM THE SEMINAR]

A seminar to be held on
2–3 July 2018, Salle Triangle – Centre Pompidou
At the initiative of Institut de recherche et d’innovation (IRI),
the Real Smart Cities EU Programme
and the Digital Studies Network,
with contributions from
Nanjing University and support from Caisse des dépôts
through the Contributive Learning Territory project in Plaine Commune.

This seminar, devoted to urban intelligence in the epoch of the automatic city, proposes to reopen the questions raised by Henri Lefebvre in The Critique of Everyday Life, Le droit à la ville, Vers le cybernanthrope and The Production of Space, and, in so doing, to revisit the characteristics of industrial urbanity as it emerged in Marx’s epoch, with a view to describing contemporary capitalism as bearing within it the program of generalized ‘smartification’, along with the conditions in which the highly connected city could also become a city of dis-automatization, that is, of the re-invention of urban knowledge in all its forms.

Click here for the complete programme.

  • Share

Prochains événements

  • Pas d'événement.