NesT (Networking Ecologically Smart Territories)

22, septembre 2021  |  Publié : Projets  | 

RÉSUMÉ

L’objectif principal de Networking Ecologically Smart Territories (NEST) est de tester l’hypothèse selon laquelle la diversification numérique – la nodiversification et la technodiversification que nous posons sont les conditions de la résilience des sociétés humaines – détient la clé d’une réinvention de l’économie industrielle contemporaine, hautement prolétarisante. Pour cela, un grand projet de mobilité de recherche transdisciplinaire est nécessaire, l’un qui articule des situations territoriales locales avec des préoccupations internationales dans le contexte de l’Anthropocène

Les objectifs seront atteints grâce à un échange international et intersectoriel de chercheurs et de personnel entre les partenaires universitaires et non-universitaires de NEST. Le consortium NEST est composé de 11 partenaires, 4 partenaires académiques de l’UE TU Dublin (IRL), l’Institut de recherche et d’innovation IRI (FR), Université de Paris Lumières (FR), Université de SALSKI (PL) et 2 partenaires académiques de pays tiers Universidad de las Artes, UARTES (EC), Berkeley University (US) et 5 partenaires non académiques, Dublin City Council, DCC (IRL), Conseil Départemental Seine-Saint Denis, CSSD (FR), Factory Full of Life (PL), Disnovation (FR) et le Conseil du gouvernement des îles Galápagos (CE).

Il y a 3 work packages académiques. Nous prolongerons la critique du numérique déjà entreprise par le Digital Studies Network pour 

. Reconsidérer les fondements de la théorie informatique par rapport aux concepts de localité, de néguentropie, d’anti-entropie, d’économie des données et d’IA en réseau en développant les concepts de technodiversité et de cosmotechnique (WP1)

. Expérimenter et introduire de nouvelles formes de responsabilité collective à travers l’expérimentation territoriale, permettant de nouvelles formes de participation citoyenne à la gouvernance locale à travers la recherche contributive (WP2)

. Expérimenter et développer un réseau de territoires laboratoires de recherche contributive numérique afin d’étudier les contraintes agissant sur la vie et les archipels de niches écologiques, en vue de générer des compréhensions locales des singularités vivantes et des coopérations fonctionnelles entre territoires laboratoires et universitaires face à la menace planétaire. (WP3)

  • Share

Prochains événements

  • Pas d'événement.