N°3: Variations digitales et transformation du milieu

28, mai 2018  |  Publié : Recherches, Actualités  | 

N°3: VARIATIONS DIGITALES ET TRANSFORMATION DU MILIEU.
Sortie prévue pour Juin 2018 – 
Par Franck Cormerais et Jacques Athanase Gilbert

Aujourd’hui, l’expression latine ne varietur fait difficilement sens. Autrefois le « afin qu’il ne soit rien changé » était accepté comme marque d’authenticité. Cette expression garantissait et protégeait le souhait et la volonté même de l’auteur ou encore elle marquait le moment définitif du texte, celui à partir duquel, le travail d’écriture et de correction se trouvait achevé. La variation est devenue ensuite l’exploration des développements possibles d’un thème. En musique par exemple, elle expose les différentes transformations du thème comme autant de possibilités de son exposition jusqu’à l’épuisement après en avoir montré tous les aspects et les ressources. Toutefois, la variation demeure encore une combinatoire, comme le sont, les variations eidétiques de la phénoménologie husserlienne : l’eidos ne se livre pas de manière statique mais comme soustraction et addition de ses variations. Ainsi la pièce Istar de Vincent d’Indy (1851-1931) ne livre-t-elle le thème qu’au terme de ses variations. le thème apparaît en quelque sorte de ses transformations successives. [pour lire la suite, cliquez ici]

 

  • Share

Prochains événements

  • Pas d'événement.